Jacques Déom

E-mail : jacques.deom@fmc-seh.be
Tél. : 02 650 67 60

Licencié en Philosophie (UCL)
Licencié en Philologie biblique (UCL)
Boursier à l’Université de Tel Aviv (Israël), section Philosophie juive

Chercheur à la Fondation de la Mémoire contemporaine
Collaborateur scientifique à l’ULB (CIERL)

Ouvrages :

  • La filière des ombres.  L’odyssée des réfugiés juifs Belgique-Palestine (1945-1948), Bruxelles, 2015, 277 p., ill.
  • Les Juifs en Belgique. Guide bibliographique, en collaboration avec Barbara Dickschen, Catherine Massange et Jean-Philippe Schreiber, Bruxelles, 2014, 196 p.
  • Abraham Fogelbaum. « Cahiers de Misères ». Journal d’un condamné à mort (février 1941-janvier 1942), édités par Jacques Déom, Barbara Dickschen en Catherine Massange,  Bruxelles, 2012, 303 p., ill.
  • Qu’est-ce que l’antisémitisme? Quelques éléments de réponse, Bruxelles, 2012, 132 p., ill.
  • Les Juifs en Belgique. Guide bibliographique, en collaboration avec Barbara Dickschen, Catherine Massange et Jean-Philippe Schreiber, Bruxelles, 2008, 140 p.

Articles :

  • « Les marranismes. De la religiosité cachée à la société ouverte » (avec Jacques Ehrenfreund et Jean-Philippe Schreiber), Introduction dans Jacques Ehrenfreund et Jean-Philippe Schreiber (dirs.), Les marranismes. De la religiosité cachée à la société ouverte, Paris, 2014, pp. 9-23.
  • « Marranisme volontaire, liberté eschatologique et modernité. L’héritage problématique du sabbatianisme », dans Jacques Ehrenfreund et Jean-Philippe Schreiber (dirs.), Les marranismes. De la religiosité cachée à la société ouverte, Paris, 2014, pp. 45-77.
  • « Beersheva – 13 avril 1949 [Jozef Blitz] », dans Bruno De Wever, Martine Van Asch en Rudi Van Doorslaer (dirs), Belges en guerre. Images inconnues, histoires insolites, Waterloo, 2012, pp. 123. Trad. : «Beër Sjeva – 13 april 1949 », dans Bruno De Wever, Martine Van Asch en Rudi Van Doorslaer (dirs), Belgen in oorlog. Onbekende Beelden, sterke verhalen, Veurne, 2012, pp. 116-123.
  • « Une voix du yiddish : Azario Dobruszkes », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 8, 2008, pp. 219-231.
  • « Max Wajskop (1932-1993) », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 6, 2005, pp. 13-19.
  • « Le Messie maintenant ! Quelques aspects de l’intégrisme juif », in Firouzeh Nahavandi (Ed.), Actes du XVIIe Colloque de la laïcité – « Intégrismes et laïcité », Château du Karreveld, Brussel, 12 mars 2005, pp. 40-55.
  • « Vingt ans après : les crispations de la mémoire », dans Jean-Philippe Schreiber – Rudi Van Doorslaer (dirs.), Les curateurs du ghetto. L’Association des Juifs en Belgique sous l’occupation nazie, Brussel, 2004, pp. 417-432. Trad. : « 1965 : een eerste confrontatie met de herinnering », in Jean-Philippe Schreiber – Rudi Van Doorslaer (dir.), De curatoren van het getto. De Vereniging van de joden in België tijdens de bezetting, Tielt, 2004, pp. 320-331.
  • « Le grand rabbin Robert Dreyfus. Notes pour une biographie », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 4, 2002, pp. 225-243.
  • « Une vie : Max Mordechaï Ansbacher », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 3, 2001, pp. 87-97.
  • « ″Des rescapés pour un Etat », d’Idith Zertal », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 3, pp. 213-224.
  • « Aspects de la mémoire contemporaine », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 2, pp. 109-116.
  • « La question de l’homme qui a vu… », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 1, pp. 35-39.

Comptes rendus :

  • « Les mots du mal », dans les Cahiers de la Mémoire contemporaine,  n° 11, pp. 249-251.
  • « Histoire, mémoire : enjeux contemporains », dans les Cahiers de la Mémoire contemporaine,  n° 11, pp. 253-260.
  • « Les enfants de l’ombre » [Sylvain Brachfeld, Merci de nous avoir sauvés. Témoignages d’enfants juifs cachés en Belgique ayant survécu aux persécutions nazies pendant la Seconde Guerre mondiale grâce à l’aide de « Justes » de la population belge, Institut de Recherche sur le Judaïsme belge, Herzlia, 2007.], dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 7, pp. 191-194.
  • « La mémoire des pierres » [Philippe Pierret, Mémoires, mentalités religieuses, art funéraire : la partie juive du cimetière du Dieweg à Bruxelles, XIXe-XXe siècle, Collection de la Revue des Etudes juives, Paris-Louvain, 2005], dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 7, pp. 205-210.
  • « Nathan Weinstock, Le yiddish tel qu’on l’oublie. Regards sur une culture engloutie », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 6, 2005, pp. 293-300.
  • « Angélique Burnotte, Juifs en pays d’Arlon. Une communauté au XIXe siècle », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 6, 2005, pp. 301-303.
  • « Patrick Rotman, Les survivants », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 6, 2005, pp.304-306.« Herman Nowak, Cyrille Berger, enfant caché 1942-1944. Un enfant juif et des Justes parmi les Nations », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 5, 2003-2004, pp. 243-250.
  • « Willy Berler, Itinéraire dans les ténèbres. Monowitz, Auschwitz, Gross-Rosen, Buchenwald », dans Cahiers de la Mémoire contemporaine, n° 5, 2003-2004, pp. 251-261.