Henri Schuster (1794 – 1872)

Administrateur de sociétés, président du Consistoire (1848-1849).

Henri Schuster fut d’abord négociant, représentant à Bruxelles de la firme londonienne Léo Schuster et Compagnie dirigée par l’un de ses frères, puis administrateur et commissaire de diverses sociétés d’assurances notamment.  Il fut commissaire de la Société belge d’Industrie sétifère (à partir de 1837) du Chemin de Fer d’Anvers à Rotterdam et de la Banque de Belgique (1858 et 1865). Parmi ses mandats d’administrateur, on retrouve les assurances Le Phénix, l’Alliance, la Caisse hypothécaire, les Hauts-Fourneaux de Pommeroeil, la Fabrique belge des Laines peignées, les Actions réunies et l’Union du Crédit. Il fut également juge au Tribunal de Commerce de Bruxelles à partir de 1858. Henri Schuster fut membre (1832-1834), puis président du Consistoire central israélite de Belgique  (1848-1849) et contribua à la création de la Société de Patronage d’Apprentis et Ouvriers israélites en 1846. Il fut en outre franc-maçon et administrateur des Hospices et de la Bienfaisance de la Ville de Bruxelles jusqu’à son décès.